Mangavore

N’importe qui peut écrire un bon scénario d’un manga. A l’aide d’un guide, un débutant arrive à impressionner les experts de ce domaine. Il lui suffit de suivre quelques étapes allant de la création des personnages jusqu’à la réalisation de story-board.

Première étape : création des personnages, choix d’un thème et des cibles

Le scénariste d’un manga doit commencer par déterminer les personnages, leurs caractéristiques ainsi que leur nombre. Les spécialistes dans ce domaine choisissent généralement d’ajouter quelques défauts à chacun des personnages afin qu’ils soient plus humains. L’étape suivante doit concerner le choix d’un thème. Pour ce faire, il faut définir le message que l’on souhaite diffuser à travers l’histoire. C’est également dans cette étape qu’il faut déterminer ce que l’histoire va parler. Il ne faut pas non plus négliger le choix des cibles. Dès le début, il faut déterminer le type de l’histoire : aventure, histoire d’amour, histoire d’horreur, humour…

Deuxième étape : création de l’univers, organisation des idées et construction d’un plan général

La création de l’univers et des éléments de décoration est une étape essentielle dans l’écriture d’un bon scénario de mangas. Le scénariste doit écrire le déroulement de l’histoire et définir l’occupation de chacun des personnages. Pour que l’histoire soit plus qu’intéressante,  il vaut mieux se documenter. Il ne faut pas non plus oublier l’organisation des idées en se posant toutes les questions essentielles et les donner réponses. Vient, par la suite, l’étape de la construction du plan général, sans négliger l’introduction, l’élément perturbateur ou le climax et la conclusion.

Troisième étape : Définition des éléments forts, développement du récit et des dialogues, réalisation du story-board

Sans doute, le récit, en mangas, doit être constitué des moments calmes ainsi que de temps forts. Dans la réalisation des dialogues, il faut veiller à ce que les conversations correspondent réellement au caractère de chacun des personnages ainsi que des situations auxquelles il fait face. Dans la dernière étape, il faut réaliser le story-board. Il s’agit, en effet, d’un élément facilitant le dessin des planches.