Mangavore

Le découpage papier est une étape importante, mais souvent assez difficile surtout pour les novices. Certaines erreurs doivent être évitées et des astuces sont à privilégier pour que le manga soit reconnu. Des normes doivent également être respectées. Il faut noter que le découpage papier est une étape incluant la conception de story board qui est un brouillon de la version finale.

Bien réaliser le story board

Réaliser un story board consiste à se baser sur chaque point du scénario pour dessiner sur papier. C’est un brouillon auquel le mangaka s’inspire dans la réalisation de son œuvre d’art. Dans cette étape, celui-ci n’a pas besoin de parfaire les cases. Les experts conseillent même les débutants de privilégier le débordement de case pour avoir une excellente vue du plan. Mais, d’une manière générale, chacun a sa propre méthode en réalisation d’un story board. L’utilisation des annotations en forme de dialogue ou graphique est considérée comme la méthode idéale. Elle aidera le dessinateur à éviter l’oubli.

Pour parfaire l’œuvre

Une fois le projet réalisé, le mangaka ne doit pas oublier de faire un petit résumé de l’histoire évoquée dans l’œuvre.  Le synopsis doit être affiché sur le dos du livre. Le Pitch est aussi un élément important pour capter l’attention des lecteurs. C’est, en effet, une phrase publicitaire qui s’affiche sur les couvertures de l’œuvre.

Les erreurs à éviter en scénario

Certains types de scénario doivent être évités pour connaître le succès dans la réalisation d’un manga. Il ne faut pas miser sur un héros qui se transforme en un personnage très fort à travers le monde entier. Il ne faut pas non plus s’intéresser à d’autres formes de ce personnage, comme un héros sauveur du monde, un héros ayant plusieurs pouvoirs et un personnage principal avec une partie du corps mécanique.